Dialogues avec Anne-Marie Gaignard

 

 

 

Cette semaine, je partage avec vous, une vidéo d’une dame que j’ai eu la chance de rencontrer lors d’une interview à la librairie Sauramps l’année dernière. Non seulement nous avons pu échanger sur les difficultés à diagnostiquer les dyslexies et / ou des dysorthographies mais nous avons aussi reconnu qu’un enfant portant l’étiquette « dys », est un enfant ou un adulte en souffrance.

Le manque de confiance est de près ou de loin lié aux nombreux obstacles rencontrés par ces enfants qui perçoivent très vite ces expériences comme des échecs. A force de découragement, le manque de motivation se faire sentir, l’estime de soi baisse pour faire place à une grande révolte intérieure et à une colère qui devient le handicap majeur. Bien souvent accompagné d’une profonde tristesse de ne pas « être » normal », l’enfant « dys » se développe différemment des autres. Grâce à son environnement peu adapté à sa manière de penser, il développe un nombre de stratégies impressionnantes pour pallier à ses lacunes. Sa grande force ne se trouve pas seulement à l’intérieur de lui car, si l’envie de se surpasser peut être présent chez certains, la famille vient elle aussi jouer un rôle déterminant dans son développement : encouragements, dialogues, attitudes positives et suggestions positives viennent renforcer l’égo de l’enfant « dys » afin de lui permettre de devenir encore dys fois plus de lui, plus fort de ses atouts.

Le discours des enseignants, des orthophonistes, de ses proches l’amèneront à décrocher les étoiles… Alors pensez-y, en se renseignant, en s’informant et en acceptant d’être différent, les miracles peuvent se produire. A vous parents, adolescents et enfants, d’oser croire en votre potentiel et de « surfer » sur les possibilités de la vie, la votre.

Afin de mieux comprendre ce que l’enfant dyslexique vit au quotidien, je vous invite à visionner cette version courte des dialogues d’Anne-Marie Gaignard. Son chemin de vie l’a amenée à enseigner la grammaire tout en s’amusant. Aujourd’hui, elle forme à sa propre méthode pour amener de la compréhension à tous ceux qui veulent bien l’entendre.

 

 

Leave a reply